Qu’est-ce que le marquage des produits industriels ?

Le marquage de produits industriels constitue une nécessité pour répondre aux besoins de traçabilité et d’identification de la marchandise. Selon l’activité de l’entreprise et le type de matériaux employés, on dénombre plusieurs techniques et méthodes pour le réaliser. Du marquage par jet d’encre aux machines à laser, retour sur les spécificités et les atouts des principaux procédés.

Bien distinguer les marquages inaltérables et superficiels pour ses produits industriels

Les technologies de marquage différencient tout d’abord les inscriptions inaltérables et superficielles. Toutes respectent des normes de sécurité et de qualité rigoureuses. Certaines d’entre elles, comme le marquage à micro-percussion ou le laser, travaillent le support sans pour autant corrompre son intégrité. Cela se vérifie avec des matériaux et des formes spécifiques, comme les tôles de métal ondulé.

S’il s’agit d’un marquage superficiel, on procède généralement avec une machine à encre ou à peinture. L’inscription est alors temporaire. Elle convient pour l’expédition des marchandises.

Prendre en compte les propriétés des matériaux pour réaliser un marquage industriel

marquage laser sur du métal
Source : Agicom

Comme évoqué précédemment, le marquage des produits industriels prend en considération les propriétés des matériaux. À portée d’identification, d’information ou de suivi, on peut ainsi envisager une inscription sur tout type de support :

  • les matières plastiques et composites ;
  • les caoutchoucs ;
  • le béton ;
  • les métaux…

On peut même réaliser un marquage laser sur des textiles et des matériaux organiques tels que le cuir. Cette solution convient également pour les céramiques. Autre exemple : le laser UV est conseillé pour des inscriptions délicates sur les panneaux solaires et le matériel médical.

Le marquage de produits industriels s’adapte aussi à de nombreux produits et objets. Parmi les principales gammes de marchandises concernées, on peut s’attarder sur le matériel informatique, les plaques signalétiques, les palettes ou encore le matériel de chantier.

Quelles sont les grandes techniques de marquage pour produits industriels ?

S’il existe des machines spéciales pour réaliser un marquage au laser ou par micro-percussion, d’autres méthodes sont à faire valoir. Le marquage par électrochimie est préconisé pour les métaux conducteurs. Les codeurs à encre et les techniques à jet de peinture sont généralement employés pour l’apposition de codes numériques, de logos ou même de dates.

Quant au marquage par roulement, il est nécessaire pour les pièces aux formes spécifiques, comme des gaines de câbles ou de la tuyauterie. Chaque système permet de répondre à des besoins précis et conséquents pour tout type d’activités industrielles, de l’agroalimentaire à l’automobile.

Article suivant

Comment bien gérer un entrepôt ?

lun Nov 9 , 2020
Les professionnels du commerce le savent bien : gérer un entrepôt n’est pas quelque chose de facile. Cela ne s’improvise pas. L’expérience joue ici un rôle primordial. Mais les professionnels du secteur peuvent aussi compter sur des outils informatiques perfectionnés. Petit tour d’horizon de ce qui existe pour faciliter la […]