Comment calculer un salaire en intérim ?

calculatrice posée sur un tas de pièces et de billets

Parce que tout travail mérite salaire, la question de la rémunération d’un emploi est un point central lorsque l’on envisage d’accepter une mission en intérim. Cependant, lorsque l’on est intérimaire, le salaire ne se calcule pas exactement de la même façon que pour un salarié. Certains avantages existent et il est important d’en tenir compte. Découvrez donc comment calculer son salaire en intérim.

Comment calculer son salaire d’intérimaire ?

Le salaire est mentionné dans chaque contrat de travail. Généralement, en intérim, il est noté en taux horaire. Sachez qu’il n’est pas forcément identique au salaire de base que la personne que vous remplacez. De même, le salaire en intérim comporte plusieurs éléments différents :

  • Le salaire de base ;
  • Les éléments accessoires au salaire, tels que les majorations, les avantages en nature, les paniers-repas, etc. ;
  • Les primes (de risques, de froid, etc.) ;
  • Les gratifications (13e mois, prime de vacances, etc.).

Ce sont tous ces éléments qui permettent de définir le montant du salaire de l’intérimaire.

Pour que les choses soient plus claires, prenons un exemple.
Imaginons que vous occupiez un emploi de chauffeur-livreur en intérim, pour un contrat hebdomadaire de 35 heures, avec un taux horaire de 13 euros brut. Si vous travaillez 140 heures dans le mois, votre rémunération sera de 13 x 140 = 1820 € brut/mois.
Maintenant, si votre employeur prévoit le paiement d’un panier-repas de 5 euros par jour, et que vos heures ont été effectuées sur 20 jours dans le mois, pensez à ajouter : 20 x 5 = 100 € à votre rémunération brute.

Qu’est-ce que les indemnités de fin de mission d’un intérimaire ?

réveil matin posé à côté de trois tas de pièces de monnaie

À chaque fin de contrat, l’intérimaire perçoit des indemnités de fin de mission (IFM), dont le montant correspond à 10 % du salaire brut. Cependant, dans certains cas, elles peuvent être supprimées, notamment lorsque :

  • l’intérimaire est renvoyé pour faute grave ;
  • en cas de force majeure ;
  • si l’intérimaire décide de rompre lui-même son contrat ;
  • en cas de refus de la souplesse par le salarié ;
  • si l’intérimaire est embauché immédiatement en CDI par son entreprise.

Qu’en est-il des congés payés pour les personnes en intérim ?

Durant une mission d’intérim, il est tout à fait possible de percevoir une Indemnité Compensatrice de Congés Payés (ICCP).

Cette rémunération correspond à 10 % du salaire brut + le montant de l’indemnité de fin de mission. Là encore, les congés sont payés à chaque fin de mission.

Il peut donc être avantageux de travailler en intérim ! Qu’attendez-vous pour vous inscrire ?

Images : Pixabay

Article suivant

Comment une mairie peut-elle acheter des panneaux de signalisation ?

dim Oct 18 , 2020
Afin de concrétiser des projets d’aménagement urbain, une municipalité doit être en mesure d’acheter les équipements adéquats tout en considérant la question budgétaire. En fonction de la réglementation en vigueur, voire d’appels d’offres, elle doit solliciter des interlocuteurs spécialisés, notamment pour les panneaux de signalisation. Vers qui la mairie doit-elle […]
Panneau signalisation stop