Zoom sur la consultation médicale à distance

La période actuelle amène de nouveaux défis, notamment dans le domaine de la santé publique. Nombreux sont les médecins à se tourner vers la téléconsultation, ou consultation médicale à distance. Cette période a révélé toute l’importance de proposer ce type de consultation, par exemple pour les patients qui sont en situation d’isolement. Cet article vous apporte un éclairage sur la consultation médicale à distance.

Consultation médicale à distance : de quoi s’agit-il ?

La consultation médicale à distance (ou téléconsultation) sert à désigner une consultation vidéo menée à distance entre un médecin et son patient. L’accès est destiné à tous les patients, soit qui ne peuvent se déplacer pour des raisons de santé, soit par exemple qui se situent dans des zones à fort désert médical.

La consultation médicale à distance concerne à la fois la consultation de médecins généralistes et spécialistes. Plusieurs spécialités sont disponibles et les rendez-vous se prennent également à distance. Tous les professionnels inscrits au Conseil National de l’Ordre des médecins et exerçant leurs activités en France peuvent réaliser des consultations à distance. Désormais, ces derniers intègrent d’ailleurs de plus en plus ce type de pratique dans leur quotidien de médecins.

Toute la famille peut y avoir accès, depuis une tablette, un ordinateur ou un smartphone. Un espace dédié garantit toujours le secret médical et la bonne tenue de la séance. Le tarif est le même que pour une consultation en cabinet.

La téléconsultation : une pratique qui se démocratise

Avant la crise du coronavirus, la consultation médicale à distance s’utilisait de manière peu fréquente et uniquement par des personnes isolées ou dans un état de santé qui les empêchait de pouvoir se déplacer. Aujourd’hui, cette pratique s’est démocratisée et a montré toute l’étendue de son efficacité. Il faut dire que la télémédecine est issue d’une histoire vieille de plus de 30 ans en France et dans de nombreux pays. Son développement est dû à de nombreuses expérimentations et autres projets dans des contextes particuliers. La loi de 2009 intitulée « Hôpital, Patients, Santé, Territoires » encadre la télémédecine en la divisant en 5 actes :

  • téléconsultation
  • téléconseil
  • téléexpertise
  • télé assistance
  • télé surveillance.

Au regard des nouveaux défis qu’implique la crise sanitaire que nous vivons, la consultation médicale à distance ne nécessite plus le consentement écrit du patient. Un simple consentement verbal recueilli au début est suffisant. Le dossier doit également comporter une note en ce sens.

Consultation médicale à distance : des règles à respecter par les médecins

Les règles qui s’imposent aux médecins sont identiques, que la consultation ait lieu en personne ou bien à distance. Il en va entre autres du respect du secret professionnel, de la relation entre le médecin et le patient ou encore du suivi des dossiers.

Le médecin doit décider si le patient peut effectivement suivre une téléconsultation et si son état de santé le permet. Il apporte un jugement objectif et clinique sur la situation. S’il le juge nécessaire, il doit diriger le patient vers un confrère ou tout service approprié pour une évaluation plus approfondie. De même, le médecin n’est pas autorisé à utiliser les réseaux sociaux ou d’autres outils de communication s’y rapportant. Cela dans un objectif de confidentialité et de qualité de soins apportés au patient.

Article suivant

Cesu : comment accéder à votre espace salarié ?

mar Mai 26 , 2020
En vigueur depuis décembre 1994, le Cesu (ou Chèque emploi service universel) sert à désigner l’offre simplifiée des Urssaf pour la déclaration des salariés à domicile. Le Cesu est également une manière de rémunérer les emplois de services à la personne sur le sol français. Comment procéder pour avoir accès […]
cesu accès espace salarié