Pourquoi l’ergonomie représente-t-elle un enjeu majeur de santé au travail ?

Un environnement de travail mal adapté peut engendrer peu à peu de graves problèmes physiques. Le travail est moins efficace et l’employé ne se sent pas en sécurité. C’est pourquoi il est important de proposer à ses salariés des postes de travail confortables. Découvrez quelles sont les conséquences d’une mauvaise ergonomie, et comment y remédier.

Qu’est-ce que l’ergonomie au poste de travail ?

L’ergonomie désigne les relations entre les conditions de travail et la santé. Elle préconise un environnement adapté pour éviter l’apparition d’inconforts et de lourds problèmes physiques. Il est important de sensibiliser les chefs d’entreprise à l’ergonomie autour du poste de travail, car il y va de l’épanouissement et du bien-être des salariés comme du bon fonctionnement de la société.

Comment sensibiliser les entreprises à cet enjeu majeur de santé ?

Depuis 20 ans, l’ergonomie est une discipline de plus en plus représentée au sein des entreprises. Le nombre de TMS ne cesse d’augmenter et c’est pourquoi de nombreux organismes interviennent au sein des espaces professionnels pour sensibiliser les dirigeants et les salariés à cet enjeu important. Entre la sensibilisation aux maladies chroniques et les conseils pour améliorer le confort des postes de travail, ces interventions changent la vie des salariés et contribuent donc à augmenter la productivité de l’entreprise.

Comment rendre le poste de travail ergonomique ?

Voici quelques conseils d’ergonomie qui vous permettront de proposer à vos salariés des postes de travail confortables et adaptés :

  • Le dossier du fauteuil doit être légèrement incliné et monter au-dessus des épaules.
  • Le regard doit arriver au milieu de l’écran de l’ordinateur, pourvu d’un filtre anti-lumière bleue.
  • Les pieds doivent reposer à plat sur le sol ou sur un repose-pied.
  • Le fauteuil doit comporter un support lombaire placé en dessous de la taille.
  • Les accoudoirs doivent permettre aux bras de former un angle de 90° au niveau du coude.
  • Les mains sont posées à plat sur le clavier.

Les conséquences d’une mauvaise ergonomie

Une mauvaise ergonomie au travail peut avoir des conséquences graves pour les salariés : accidents de travail à force de porter des charges trop lourdes, tendinites, douleurs aux articulations, problèmes de vue, cervicalgie, lombalgie et TMS (Troubles musculosquelettiques). Ces derniers représentent d’ailleurs la première cause de maladie professionnelle en France. Les TMS peuvent entraîner des handicaps irréversibles.
Une mauvaise posture au bureau peut aussi engendrer une baisse d’efficacité et de productivité.

Article suivant

Comment sécuriser vos données professionnelles ?

jeu Oct 8 , 2020
La sécurité des données professionnelles est un enjeu particulièrement important. C’est pourquoi le règlement général sur la protection des données (RGPD) sécurise ses données contre le piratage. Entré en vigueur en 2018, il encadre le traitement des données et renforce aussi les droits des utilisateurs. Découvrez de quelle manière vous […]