À quoi sert une puce RFID ?

personne qui effectue un paiement sans contact auprès d'un livreur

Inventée pendant la Seconde Guerre mondiale, la puce RFID est massivement utilisée depuis les années 2000. Son implantation dans des objets du quotidien ne cesse d’ailleurs d’augmenter. Découvrez en quoi elle consiste, les différents types de puces RFID, ainsi que les applications de cette technologie.

Le principe de fonctionnement de la puce RFID

Les initiales RFID signifient « Radio Frequency Identification ». Cela veut dire en français « radio-identification ». Les puces RFID, aussi appelées « tags RFID« , servent à stocker et à fournir des données. Les puces RFID sont les sortes de circuits imprimés métalliques que vous trouvez collées ou intégrées dans des produits. Elles sont lues à distance par différents types de lecteurs. Elles transmettent les informations qu’elles contiennent grâce aux ondes radio. Peu à peu, les puces RFID se substituent aux codes-barres sur les produits.

Les différents types de puces RFID

Les puces RFID se divisent en deux grandes familles selon leurs propriétés et leur mode de fonctionnement.
Pour ce qui est de leurs propriétés de lecture et d’écriture, il existe :

  • les puces RFID à lecture seule : elles contiennent des informations pouvant être lues par le lecteur RFID, qui est aussi généralement un lecteur de codes-barres ; les données contenues ne peuvent pas être modifiées ;
  • les puces RFID à lecture et écriture : les données qu’elles contiennent sont réinscriptibles. Cela signifie qu’elles peuvent être modifiées par l’intermédiaire du lecteur RFID.
schéma qui explique le fonctionnement d'une puce RFID
Source : Timcod

Les puces RFID n’ont pas toutes le même mode de fonctionnement. Il existe trois types de puces RFID. Les premières sont les puces passives. On les trouve notamment sur les produits nécessitant une traçabilité ou les badges. Un lecteur émetteur-récepteur diffuse des ondes magnétiques qui activent leur fonctionnement. Elles n’ont pas de batterie autonome.

Il existe également des puces RFID actives. Équipées d’une batterie et d’un capteur, elles émettent les données qu’elles enregistrent. Enfin, il existe des puces RFID « intelligentes ». Celles-ci sont protégées par un système de sécurité, qui crypte les données contenues. Pour qu’elles deviennent lisibles, il faut une identification. C’est typiquement le cas des puces RFID intégrées dans les cartes bancaires.

Les applications techniques des puces RFID

Aujourd’hui, les puces RFID sont partout. Vous en manipulez un certain nombre chaque jour sans forcément le savoir. Elles se trouvent par exemple dans votre nouveau permis de conduire, ou encore dans votre passeport biométrique. Vous les trouvez aussi dans le badge de votre entreprise ou dans la carte de transport en commun de votre ville. Lorsque vous rentrez chez vous, vous caressez votre chien ou votre chat, qui est identifié par une puce RFID sous-cutanée.

Article suivant

Comment faire livrer ses produits à l’international ?

dim Nov 1 , 2020
En considérant la taille de votre entreprise et les besoins logistiques afférents, l’expédition des marchandises nécessite des solutions adaptées à vos produits. Coût de l’acheminement, délai de livraison, formalités administratives et douanières… Autant de contraintes qu’il vous faut prendre en compte pour l’envoi de vos produits à l’échelle internationale. Identifier […]
globe terrestre